samedi 23 juin 2012

Les enfants du paradis (2/2)

William BlakeLe jeune couple s’allongea au pied de l’arbre. Ils se caressèrent lentement, longuement. Des caresses hésitantes, c’était leur première fois. Des mots tendres qu’ils balbutiaient, éperdus de bonheur. Des caresses plus précises à mesure qu’ils se découvraient et se désiraient. Le serpent tressaillit. Il ressentait maintenant deux présences, toutes proches à présent. Trop énormes pour être des proies ! Des prédateurs ? Il en doutait, car ils ne volaient pas.

Les deux amants, ivres d’enchantement, ne pensaient qu’à se fondre enfin. Ils pressentaient une houle d’extase infinie. Le serpent voulait savoir. Il se dressa subitement, sifflant de curiosité, à quelques mètres des amoureux. 

Le sifflement les surprit. Ils se séparèrent brusquement, regardèrent autour d’eux,  aperçurent le reptile. Ils ne savaient pas ce que c’était mais présumèrent un danger possible. Affolée, elle chercha un moyen de défense, regarda l’arbre qui la surplombait. La seule arme potentielle qu’elle vit était un gros fruit qu’elle cueillit et lança avec force sur le serpent.

La vipère s’enfuit aussitôt, sans demander son reste. C’est alors que survint un énergumène barbu et furieux, fourche à la main, criant aux voleurs de pommes, poursuivant et chassant nos malheureux enfants.

C’est ainsi qu’Adam et Ève, à cause d’un serpent et d’une pomme, furent chassés de l’Éden, le paradis terrestre.


Fin

Auteur : Marc Duclos



Articles liés

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Best WordPress Themes