dimanche 25 mars 2012

Recrutement (2/2)

RecrutementLa fiche suivante fut un bilan médical, constitué à partir des éléments soutirés par des micro-aiguilles cachées dans le fauteuil, l'analyse le l'air qu'il expirait et le verdict établi par l'ordinateur à la suite des centaines de photos prises sous tous les angles. Les machines avaient ainsi reproduit un schéma médical méticuleux différenciant par des couleurs et divers artifices de représentation les degrés thermiques du derme et des diverses parties du squelette, les points faibles de l'ossature, la souplesse de la musculature, l'état du réseau neuronal, le flux sanguin et la circulation respiratoire. Tout fut disséqué, répertorié, déduit : ses habitudes alimentaires, son hygiène de vie, ses maladies ou fractures passées, les cigarettes fumées, l'alcool bu, les risques qu'il courait, sa durée de vie calculée. Pendant ce temps, l'homme continuait à remplir son formulaire. Ses réponses étaient filmées au moment même où il les écrivait.

Ainsi se constitua sa fiche professionnelle. La logique de son esprit fut déduite de l'ordre dans lequel il traitait les questions, de la durée de ses hésitations, du choix des mots. Son taux de créativité découla de sa manière d'aborder les questions, du style de ses réponses. Sa volonté et son pragmatisme se reflétèrent dans la concision, la netteté et la détermination de son écriture. Rien n'échappa à l'ordinateur. L'infime détail aussi bien que les traits les plus évidents s'assemblaient en un puzzle parfait. Tout était classé, indexé, consulté, comparé avec des archétypes, pondéré et exploité. Aucune chance de simuler, de cacher. Les milliers d'informations disparates devaient se recouper avant d'être acceptées et digérées par la froide logique du monstre informatique et ses milliards de micro- processeurs. 

Gérard Deluc termina enfin et relut avec soin le formulaire. Il aiguisa son esprit critique afin de se juger objectivement. Ses réponses lui parurent de qualité. Il se prépara donc à rendre le formulaire à l'hôtesse. La fiche de synthèse tomba sur le téléscripteur de l'hôtesse. Une quinzaine de lignes, réparties en deux colonnes, mettaient en évidence qualités et défauts du candidat. A la fin, une ligne de conclusion : la seule information à laquelle eut droit Gérard Deluc lorsque l'hôtesse pénétra dans la salle d'attente où il se tenait debout, le formulaire en main, prêt à sortir.

RECRUTEMENT ACCEPTE - AFFECTATION CHINE – ENTRETIEN

Les ordinateurs des divers continents se livraient depuis dix ans une guerre acharnée. Ils avaient encore besoin de l'homme pour les entretenir et les perfectionner. Mais pas de tous les hommes. Uniquement de l'élite. C'est pourquoi la sélection était si sévère.

Il fallait aussi de la chair à missiles.

Fin

Auteur : Marc Duclos



Articles liés

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Best WordPress Themes