mercredi 30 novembre 2011

Le premier album d'Aurélie Cabrel

Le premier album d'Aurélie CabrelSorti le 17 octobre 2011 dans les bacs, Oserais-je ?, le premier album d'Aurélie Cabrel, fait beaucoup parler de lui. Les mauvaises langues vont bon train : « il ne suffit pas d'être l'enfant de ». Non, mais il faut oser. Et ce n'est pas si simple d'avoir une grosse pointure de la chanson française comme père ; des Francis Cabrel, ça ne court pas les rues. Des « enfants de » qui se lancent sur les traces de leurs illustres parents non plus ; alors pourquoi ne pas leur donner leur chance, à eux aussi ? 

A lire: Interview d'Aurélie Cabrel, la Fée née d'un Sucre.

Pour ouvrir la boîte de Pandore, passez la souris ici...
Bonus :  En live sur RTL, J'ai cherché, extrait du premier album d'Aurélie Cabrel :


Un concert parisien au Réservoir pour la sortie du premier album d'Aurélie Cabrel

Mardi 29 novembre 2011, rue de la Forge-Royale, Paris XIème. A 20 heures, le Réservoir ouvre ses portes : lumière feutrée, cadre intimiste, déco de bric et de broc, plafond perché dans les hauteurs, fauteuils cosy... Tout est là pour que la magie opère. Quand Aurélie Cabrel entre en scène avec son charmant accent du Sud, souriante et pieds nus, on retient notre souffle. Fille de... et après ? Le concert commence, tout en douceur. Veste noire, pantalon noir, jupon noir, un seul point lumineux : ses beaux yeux bleus qui brillent de plaisir. Sa voix, peu à peu, trouve sa place parmi les instruments, prend de l'assurance. L'émotion est palpable, les musiciens ne cachent pas leur joie (le guitariste balance en rythme une barbe fétiche à faire rougir les ZZ Top), l'assistance non plus. Débordante d'énergie, la jeune chanteuse s'approprie les lieux et l'espace sonore. Aurélie Cabrel chante, danse, joue un peu de guitare (on aimerait plus), un peu de tambourin, beaucoup avec le public... comme un poisson dans l'eau. Le Réservoir s'embrase, les lumières s'emmêlent en vagues bleues, rouges, blanches, le public veut d'autres morceaux, encore et encore. Le premier album d'Aurélie Cabrel est terminé, mais la jeune fille revient quand même. Son plaisir est communicatif, son trouble aussi lorsqu'elle reprend l'un des tubes de son père, Encore et encore, au piano-voix. Ce soir-là, il n'y avait pas qu'un heureux dans la salle. Les larmes de crocodiles ne sont pas l'apanage des vieux loups de mer.

Le diaporama du concert :

Le premier album d'Aurélie Cabrel, une jeune fille qui ose

L'avenir se construit dans le présent, l'avenir lui appartient, Aurélie Cabrel le sait et c'est tant mieux. A 25 ans, la jeune fille a compris que ce n'était pas en restant en coulisses qu'elle s'épanouirait. « Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire. » : quel meilleur conseiller que Steve Jobs ? Quand il ajoute : « Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. », tout est dit. Il n'y a pas de temps à perdre, l'essentiel est de savoir ce que l'on veut vraiment. Après, c'est une longue bataille qui s'engage avec les autres, ceux qui ne sont pas toujours prêts à accepter que les rêves deviennent réalité. Le premier combat d'Aurélie Cabrel ? Annoncer son projet à son père. On imagine sans peine la difficulté d'un tel « coming-out »... et son bonheur, la première manche emportée haut la main ! 
Belle victoire qui lui ouvre les portes des Rencontres d’Astaffort, un stage de formation professionnelle qui permet à de jeunes artistes de faire leurs preuves ; c'est là qu'elle fait la connaissance d'Esthen, un musicien belge qui écrit, chante et compose. Le premier album d'Aurélie Cabrel, Oserais-je ?, naît de cette belle rencontre. Esthen a croisé sa route, il ne la quittera plus. De la composition du premier album d'Aurélie Cabrel à sa finalisation, il sera là. Rien d'étonnant, donc, à ce que ce soit lui qui sur scène l'accompagne au piano sur Encore et encore. Et Francis Cabrel, dans tout ça ? Pour ceux qui se demandent encore et encore ce qu'il a bien pu faire dans cet album (à part prêter à sa fille son studio d'enregistrement), la réponse est éloquente : il a pris son ukulélé pour jouer sur un titre. Eh oui, il faudra vous y faire, Aurélie Cabrel a pris son envol. 

Lorsque Esthen présente le premier album d'Aurélie Cabrel, il évoque avec tendresse les hauts et les bas de la jeune chanteuse, entre larmes et sourires :


Le premier album d'Aurélie Cabrel : du rock peace and love

Aurélie Cabrel : crédit Carole MathieuDans Dix doigts Demain, une ballade mélodique chantée en duo avec Esthen, Aurélie Cabrel nous pose la question qui a bouleversé sa vie de jeune artiste : « que feras-tu de tes dix doigts ? que feras-tu de tes deux mains ? Quand viendra l'heure de faire un choix, j'espère que tu choisiras bien. ». C'est en prenant elle-même sa vie en main qu'elle est devenue la femme forte d'Abracadabra et de De L'Homme A L'Animal (« entre nous, j'ai toute la vie devant moi, les heures sont pleines et se vident de toi, j'efface les traces, empreintes du bien, comme ça te fait mal, Animal, je vais bien »). 

En images, un extrait d'Abracadabra, extrait du premier album d'Aurélie Cabrel :


Profondément humaine, elle n'hésite pas non plus à confesser ses faiblesses dans Un Monde en sucre (« être en sucre c'est pas facile, éphémère, fragile, la vie a un goût amer quand on ne touche plus terre »), et à partager ses craintes existentielles dans J'ai cherché (« j'ai cherché dans le ciel la trace d'un immortel, rien dans le ciel », « j'ai retourné la terre, la question de l'univers, que de la poussière », « dis-moi ce qu'il restera, de ce séjour ici-bas »), son premier single, une chanson désenchantée aux chœurs étonnamment peace and love. 

En images, J'ai cherché, extrait du premier album d'Aurélie Cabrel :


Et lorsque cette « âme égarée » entonne Oserais-je ?, le titre qui a donné son nom à l’album, se demandant si elle osera vraiment tracer sa route, on lui fait confiance. 

Auteur : Cécile Duclos

Sortie du premier album d'Aurélie Cabrel, Oserais-je ?, le 17 octobre 2011.
Crédit photos (hors concert) : Carole Mathieu.
Retrouvez Aurélie Cabrel sur le web : Site officiel.
FNAC_concerts.gif
Mon espace conso
Le premier album d'Aurélie Cabrel :
Oserais-je ?, sortie le 17 octobre 2011.
Voir tous les produits (CD, mp3, collectors...) autour d'Aurélie Cabrel



Articles liés

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Best WordPress Themes